site de cigarette électronique

Comment réussir le dosage de son e-liquide ?

Que vous soyez un débutant ou un vapoteur confirmé, vous allez être confronté à la question relative à l’achat de votre e-liquide. Le coût de celui-ci peut en effet devenir un réel problème. Toutefois, quel que soit votre statut, sachez qu’il est bien possible de fabriquer vous-même votre e-liquide pour votre cigarette électronique. Il vous suffit de connaître les différents éléments que vous devez utiliser. Découvrez-les à travers ce guide. 

Dosez convenablement l’arôme

Pour réaliser votre e-liquide, vous devez commencer avec le dosage de l’arôme. Il représente le premier ingrédient qui rentre dans la préparation, juste après la base. En effet, l’arôme définit la saveur qu’aura votre e-liquide lors du vapotage. Il en existe une grande variété sur le marché. Toutefois, quelle que soit la saveur que vous choisirez, la règle de dosage s’avère la même. La quantité d’arôme que doit contenir votre solution d’e-liquide doit représenter 15 % du volume total de votre solution. Ainsi, pour un mélange de 60 ml, vous pouvez définir la quantité idéale de l’arôme en posant le calcul suivant :

  • 60 ml x 15 = 900
  • 900/100 = 9 ml

Il faudra donc mettre 9 ml d’arôme dans une préparation de 60 ml.

Si vous ne disposez pas d’une burette graduée, vous pouvez compter aux gouttes. Après avoir calculé la quantité exacte d’arôme, retenez simplement que 1 ml d’arôme correspond à 30 gouttes. Toutefois, si la quantité de VG contenue dans votre base fait plus de la moitié de votre solution totale, augmentez légèrement la quantité de l’arôme.

Dans le cas où vous utiliserez plusieurs arômes pour le même e-liquide, veillez à bien répartir le nombre de millilitres entre les arômes pour ne pas dépasser le seuil.

Mettez la bonne quantité de nicotine

Après l’arôme, il est temps d’ajouter la nicotine à votre e-liquide. À cette étape, prenez soin de bien faire le dosage, car la nicotine est l’élément qui vous procurera toute la bonne sensation. Sans cette substance, vous ne retrouverez pas votre hit lors de vos séances de vape. Remarquez quand même que la nicotine est une substance chimique. Pour ce faire, son utilisation est exclusivement réservée aux laborantins qui ont une meilleure expertise que vous. On n’en trouve donc pas sur le marché.

Ainsi, pour fabriquer votre e-liquide, vous n’utiliserez pas de la nicotine, mais plutôt un booster de nicotine. Contrairement à l’arôme, la nicotine ne dispose pas de règle de dosage, mais ce dernier est estimé en mg/ml. Ainsi, pour réaliser votre e-liquide, vous devez tenir compte de la sensation que vous recherchez et de votre profil de fumeur. Pour rappel, on distingue :

  • le fumeur novice (3 à 6 cigarettes par jour)
  • le fumeur modéré (5 à 10 cigarettes par jour)
  • le fumeur régulier (10 à 20 cigarettes par jour)
  • le fumeur dépendant (supérieur à 20 cigarettes par jour)

Si vous faites partie de la première catégorie, ajoutez la nicotine à une moyenne de 3 à 6 mg/ml. Par contre, si vous êtes un fumeur modéré, dosez votre e-liquide à une moyenne de 6 à 12 mg/ml. Pour la troisième catégorie, il est conseillé de rester dans la tranche de 12 à 16 mg/ml. En revanche, si vous êtes un fumeur dépendant, vous aurez besoin d’un dosage au-delà de 16 mg/ml.

Avec ces détails, vous ne risquez pas de vous tromper. Par ailleurs, le booster de nicotine est vendu un peu partout. Habituellement, il est disponible en flacon de 10 ml.

Ajoutez une petite dose d’additifs

Votre e-liquide est presque prêt. Les additifs font partie des éléments que vous pouvez ajouter à votre solution pour en accentuer le goût et la saveur. Ils peuvent relever le goût sucré ou la sensation de fraîcheur de votre e-liquide, à condition que vous n’en mettiez pas trop. En réalité, les additifs ne sont pas obligatoires dans la préparation. Vous pouvez y recourir, seulement si vous êtes trop exigeant sur les détails. Si vous tenez à en utiliser, veillez à n’en mettre qu’une infime quantité.

Pour le volume total de votre e-liquide, les additifs ne doivent pas excéder la barre des 3 %. En principe, ils ne devraient même pas dépasser les 1 %. Par ailleurs, n’oubliez pas que la base doit être présente en majorité dans votre e-liquide. Elle doit faire environ 80 % du volume total de votre préparation. Veuillez choisir celle qui présente un bon rapport PG/VG, en fonction de vos besoins (plus de saveur ou plus de vapeur).

Après toutes ces étapes, votre e-liquide est enfin prêt. Vous pouvez le verser dans votre cigarette électronique, après quelques jours de maturation.

Dans cette catégorie